Edito

Planant, aérien, lunaire, terrien, souterrain, virtuel, magique…
En 2018, les artistes du Festival Paris l’été partiront à la conquête de toutes les dimensions.

Des mondes qui créent des lignes de fuite, des perspectives et des ouvertures, par les corps et par les mots. Des mondes qui explorent la chute, la verticalité, le point d’équilibre ou de déséquilibre.
Des mondes peuplés de personnages qui perturbent nos certitudes et nous plongent dans un délicieux entre-deux, à la croisée de la fiction et de la réalité.
Des mondes pluriels qui déplacent le regard et permettent de mieux s’approprier le réel, de le sentir, de le penser et d’en devenir acteur.
C’est avec plaisir et impatience que nous vous retrouverons cet été !


A très vite,


Laurence de Magalhaes, Stéphane Ricordel
& toute l’équipe du festival

À lire aussi